Europe

Ma vision de l’Europe

Je crois en la nécessité d’une union des nations d’ Europe car c’est en nous unissant que nous pourrons résister à la pression des géants américains et chinois.
En effet seuls des peuples d’Europe unis pourrons faire face au défi de la mondialisation.

Programme Europe @PhMadoumier #législatives2017 #Circo8702

Nous devons saisir les opportunités et surtout réguler ses excès, sur les plans économique, écologique, culturel et social.

Il faut être réaliste et comprendre que la France ne peut résister seule.

C’est également en nous unissant que nous pourrons continuer à préserver et enrichir pour transmettre notre patrimoine culturel et sociétal.  A la  condition de reconnaître et de valoriser ses racines chrétiennes, ce qui est loin d’être le cas.


Vous partagez notre vision de l’Europe?

Vous n’êtes pas d’accords, vous voulez en débattre.

Contactez-moi pour en discuter !


Mes propositions :

  • Redonner le pouvoir d’initiative en matière de procédure législative européenne aux corps élus (Conseil de l’UE et parlement).
  • Transformer  la Commission en secrétariat général au service du Conseil de l’Europe.
  • Imposer un renouvellement régulier des fonctionnaires de la Commission européenne pour éviter l’émergence d’apparatchiks hors-sol et déconnectés des réalités nationales.
  • Remplacer les députés européens par les députés nationaux. Ils siégeraient également au parlement européen à tour de rôle et selon un système de rotation.
  • Mettre fin à la subordination de la souveraineté nationale à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) . De plus, se réserver la possibilité de se retirer définitivement de cette convention.
  • Rétablir la primauté du droit national dans l’ordre hiérarchique des normes par l’ajout d’une disposition à la Constitution elle permettra à celle-ci de contrôler la conformité des actes communautaires dérivés.
  • Revoir les compétences de l’UE. Déjà, permette à l’Union Européenne d’assumer, dans son champ de compétence, ce que les nations ne veulent ou ne peuvent plus assumer. Ensuite, laisser du ressort des États membres la politique familiale et de l’enseignement tant qu’il concerne des mineurs.Mais aussi les questions bioéthiques et la politique des aides sociales.
  • Remplacer la notion de « transferts de compétences » par celle de « délégation de compétences » dans les traités fondateurs de l’UE. A l’exception des domaines liés au bon fonctionnement du marché unique.
  • Instituer un arbitre entre droit communautaire et droit national, afin que le droit communautaire reste cantonné aux domaines économiques pour lesquels il a été instauré.

Au niveau national :

  • Sortir de l’espace Schengen.
  • Rétablir sans délai le contrôle aux frontières pour renforcer la protection de la France face à la menace islamiste et aussi pour lutter contre l’immigration illégale.
  • Œuvrer, en attendant  pour qu les contrôles aux frontières extérieures soient durablement rétablis.
  • Travailler et réfléchir aux conditions d’un Schengen 2 plus respectueux de la souveraineté des peuples et du principe de subsidiarité (coopération policière et judiciaire, politique du contrôle des frontières extérieures, politique des visas, …).

Vous pouvez m’aidez à faire avancer ces propositions économiques !

Faites un don pour me soutenir